mercredi 18 février 2015

Expédition DAO 2015


L'expédition en Thailande a commencé avec un nombre réduit de spéléos : Nathalie Witt, Denis Thomas du CAF Nancy et moi.

Nous avons passé 4 jours dans plusieurs massifs de la province de Loei :

13/02 : Un des objectifs a été d'atteindre une entrée massive visible depuis une entrée perchée d'une cavité déjà explorée. Nous avons envisagé plusieurs options (trouver un chemin d'accès en contrebas) mais finalement avons pris la bonne décision de descendre en rappel depuis l'entrée perchée. L'entrée massive ne débouche malheureusement sur rien mais fait tout de même 20 x 20 x 25m. Celle-ci surplombe un cirque fermé par de multiples pitons karstiques. Nous en avons exploré le fond mais aucune cavité n'y a été trouvée.






Sur le chemin de retour, une cavité de 80m a été explorée (mais nous ne sommes pas les premiers, une ancienne échelle de bambou y donnant accès). Nous avons terminé par l'exploration d'une cavité trouvée en 2014. Egalement de l'ordre de 80m de développement.

Malgré le peu de découvertes, nous avons été enchantés par le paysage unique.

14/02 : Nous allons voir une résurgence plongée en 2012 sur 300m avec l'intention de prospecter en surface pour trouver une galerie d'accès à la terminaison exondée. Dans le point de sortie des eaux, des enfants se baignent.Nous allons investiguer l'entrée plus à l'ouest.Celle-ci donne accès à une cavité d'environ 100m longeant la rivière souterraine en rive droite. Nous découvrons de nouveaux passages à l'extrémité ouest qui nous permettent de continuer à suivre la rivière jusqu'à ce que nous la traversions pour trouver une autre entrée en rive gauche. La topographie donne environ 150m supplémentaire.



15/02 : Nous revenons sur le site du 14 février pour ré-attaquer l'objectif de la veille. Nous tombons très vite sur une cavité soufflante à désescalader sur 7 mètres. Mais elle se finit bien vite. Nous continuons à nous enfoncer dans la végétation et nous nous retrouvons dans un chaos de blocs présentant de nombreux courants d'air et puits/ressauts à inspecter. Après plus de 4h de crapahutage, escalades et désescalades incessantes, nous n'avons pas pu trouvé de passage vers la cavité qui nous intéresse.


16/02 : Nous changeons légèrement de secteur et allons voir une résurgence brièvement visitée par des plongeurs pour lesquels il n'y avait pas assez d'eau. Nous perdons du temps à y accéder par des zones de bambous. La rivière souterraine n'a que 20cm d'eau et autant de boue. Nous devons la traverser pour accéder à la suite fossile. Celle-ci mène à un petit réseau de passages et à une sortie en haut d'une cheminée de 13m.
Denis et Nath ont poursuivi dans l'actif mais le plafond s'abaissant et l'épaisseur de boue augmentant, ils ont renoncé.
La topographie donne environ 200m de développement. C'est peu mais en compensation, la cavité est assez bien concrétionnée.






Bilan : pas de découverte fabuleuse mais l'exploration a avancé sur plusieurs zones. Le potentiel reste néanmoins encore existant dans cette province.

Après avoir accédé à ChiangMai ce 17 février, nous allons nous diriger vers Chiang Dao et vers de bien plus grands massifs. Kevin Stanway (Canada) nous a rejoint ainsi que Taw du Rock Climbing Adventures qui nous aide dans l'obtention des autorisations d'accès aux massifs. Mais la partie n'est pas gagnée étant donné la lenteur de la bureaucratie thaï et l'incompréhension de notre activité.

Trois spéléos supplémentaires arriveront dans quelques jours.

La suite au prochain épisode..

Aucun commentaire:

Publier un commentaire